Londres: l’éclectisme architectural en toute splendeur

Londres, Londres, Londres!

J’ai beau y aller depuis plus de 15 ans très fréquemment, je ne m’en lasse jamais. C’est dingue: c’est une capitale qui n’arrête jamais de bouger, de changer,  de se métamorphoser. Je crois n’avoir jamais vu Londres sans une grue de construction! On appelle la ville de Caen « la ville aux 100 clochers », je crois que pour Londres nous pourrions parler de « la ville aux 100 grues »!

Quand on se renseigne sur sa construction, on comprend bien que la ville a grandi au fur et à mesure des années mais aussi des tendances de chaque époque!  Londres a aussi vécu beaucoup d’événements marquants qui ont influencé sa construction et son évolution. Le grand incendie de Londres en 1666 fit des ravages sur une très grande partie de la ville. Londres a aussi subit de lourdes démolitions pendant les guerres de 14/18 et de 39/45. Ce qui a laissé la place à de nouvelles constructions.

Londres c’est au final un regroupement de petits villages. Nous retrouvons bien cette atmosphère dans chaque quartier qui constitue cette capitale: le cœur autour de Covent Garden , Charing Cross, Picadilly…, les quartiers comme Camden Town, le quartier de Harrod’s, Notting Hill , la City etc.

Londres s’est contruite de façon horizontale, le long de la Tamise. On le constate bien en faisant une croisière entre Greenwich et le London Eye: 40 minutes de trajet sur un bateau taxi !

Cette ville s’adapte aux styles et aux tendances du moment: aucun souci pour Londres de mélanger les genres! On y retrouve de l’hyper-moderne avec le Shard par  exemple sorti de terre en 2014, ou du style néo-gothique avec la tour de Londres, forteresse construite en 1066 ou bien du Palais de Westminster, datant de 1835.

Londres c’est aussi des atmosphères différentes dans chaque « village ».

Covent garden et sa grande Halle où vous trouverez des boutiques sympas et toujours un tas d’artistes.

 

Notting Hill et ses maisons victoriennes colorées, avec une atmosphère bucolique et sa brocante de Portobello Road avec ses boutiques d’antiquaires.

 

Camden Town, le plus grand marché aux puces. L’ambiance est incroyable. On pourrait s’y perdre toute la journée. L’architecture y est typique: maisons et buildings en briques à « l’anglaise ».

Voilà pour ce premier aperçu architectural de Londres! Au prochain voyage, promis,  je vous ferai découvrir de nouveaux quartiers!

Bye, bye!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s